• Le staff recrute !

    Oyé, oyé, chers habitants des neuf mondes ! Nous recrutons actuellement un modérateur dévoué pour nous aider dans notre tâche. T'es intéressé petit curieux ?


    Viens voir par ici
  • Un petit clic, c'est chic !

    Vous voulez nous encourager et faire connaître le forum ? En voilà une idée qu'elle est bonne ! Un petit clic et hop, c'est magique !



    Viens voir par ici


I. La carte d'Atréia
avatar
Informations du joueur
Date d'inscription : 02/03/2017
Nombre de messages : 79
Informations du personnage
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-atreia.forumactif.com
L'Architecte, Compte fondateur
posté Mer 14 Juin - 18:57
~ Cartographie d'Atréia ~
Bien visualiser la géographie de notre monde

:read:

Citation :
Vous vous trouvez dans le sujet qui vous permettra d'avoir une vue précise sur la géographie d'Atriéa. Nous mettons à votre disposition 2 cartes, une de chaque contrée afin que vous puissiez visualiser correctement de quelle manière elles sont agencées.

S'il n'y a aucun moyen de transport commun qui vous permette de vous rendez d'Asmodae à Elyséa, nous vous rappelons que suite au Grand Cataclysme, l'énergie éthérée ambiante a provoqué la création de failles dans l'espace.
Ces dernières sont pour la plupart aléatoires et temporaires, elles ne vous permettent en aucune façon d'avoir une certitude absolue sur l'endroit où elle vous conduiront. En revanche, certaines failles stables ont été sécurisées et sont devenu des voies de passage rigoureusement contrôlées et empruntées notamment par les diplomates des deux pays afin de conserver intacte l'accord de paix entre Elyséa et Asmodae.

Ces failles sécurisées sont au nombre de 4 :
▬ la première relie le campement de Daupnir (Asmodae) et la croisée de Nova (Elyséa)
▬ la seconde relie la côte Carobienne (Asmodae) et le sanctuaire des Seigneurs Empyréens (Elyséa)
▬ la troisième relie l'Observatoire de Beluslan (Asmodae) et le village de Jeiaparan (Elyséa)
▬ enfin, le quatrième et dernier passage sécurisé relie l'île de Pandaemonium et l'île de Sanctum. Ce passage est rigoureusement surveillé et aucun daeva ne peut le franchir à moins d'avoir en sa possession un laissé passer portant le sceau royal asmodien ainsi que la griffe du Haut Dirigeant d'Elyséa. Cette faille n'est utilisée que par les Atréiens de haute influence et les gardes de ce passage ont pour ordre d'arrêter chaque daeva utilisant cette faille sans autorisation. Ils ont également l'ordre d'exécuter sans sommation tout intrus se montrant agressif.

On estime le temps de traversée d'une faille à moins d'une minute.

Note : si les humains peuvent circuler sans risque dans les failles officielles dont l'énergie éthérée stable a été rendue innoffensive pour ces derniers, les failles sauvages et aléatoires sont, en revanche, un grand danger pour eux. Les daevas, par contre, ne risquent aucun mal à traverser n'importe quelle faille.


Asmodae
Élyséa

avatar
Informations du joueur
Date d'inscription : 02/03/2017
Nombre de messages : 79
Informations du personnage
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-atreia.forumactif.com
L'Architecte, Compte fondateur
posté Sam 23 Déc - 20:01
~ Asmodae ~
Régime politique : monarchie matriarcale

:read:

Citation :
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus laoreet libero a elit vestibulum, sed venenatis eros feugiat. Quisque accumsan dignissim sodales. Suspendisse nisi dui, ornare vel rutrum non, facilisis mollis metus. Nunc dapibus ultrices magna. Sed malesuada efficitur consectetur. Etiam quis consequat magna.

Aliquam velit tellus, viverra vitae accumsan id, consequat sed dolor. Sed dictum ultrices ipsum sed iaculis. Donec quis varius urna. In dictum quam eget mi congue blandit. Phasellus at turpis rhoncus, faucibus metus id, maximus dui. Pellentesque eget molestie tellus. Proin enim nisi, congue sed ultrices ac, placerat ac ex.

:writer:   Terres de Beluslan
Illud tamen clausos vehementer angebat quod captis navigiis, quae frumenta vehebant per flumen, Isauri quidem alimentorum copiis adfluebant, ipsi vero solitarum rerum cibos iam consumendo inediae propinquantis aerumnas exitialis horrebant.

Ciliciam vero, quae Cydno amni exultat, Tarsus nobilitat, urbs perspicabilis hanc condidisse Perseus memoratur, Iovis filius et Danaes, vel certe ex Aethiopia profectus Sandan quidam nomine vir opulentus et nobilis et Anazarbus auctoris vocabulum referens, et Mopsuestia vatis illius domicilium.

:writer:   Terres de Morheim
Illud tamen clausos vehementer angebat quod captis navigiis, quae frumenta vehebant per flumen, Isauri quidem alimentorum copiis adfluebant, ipsi vero solitarum rerum cibos iam consumendo inediae propinquantis aerumnas exitialis horrebant.

Ciliciam vero, quae Cydno amni exultat, Tarsus nobilitat, urbs perspicabilis hanc condidisse Perseus memoratur, Iovis filius et Danaes, vel certe ex Aethiopia profectus Sandan quidam nomine vir opulentus et nobilis et Anazarbus auctoris vocabulum referens, et Mopsuestia vatis illius domicilium.

:writer:   Terres d'Altgard
Illud tamen clausos vehementer angebat quod captis navigiis, quae frumenta vehebant per flumen, Isauri quidem alimentorum copiis adfluebant, ipsi vero solitarum rerum cibos iam consumendo inediae propinquantis aerumnas exitialis horrebant.

Ciliciam vero, quae Cydno amni exultat, Tarsus nobilitat, urbs perspicabilis hanc condidisse Perseus memoratur, Iovis filius et Danaes, vel certe ex Aethiopia profectus Sandan quidam nomine vir opulentus et nobilis et Anazarbus auctoris vocabulum referens, et Mopsuestia vatis illius domicilium.

:writer:   Île de Brusthonin
Illud tamen clausos vehementer angebat quod captis navigiis, quae frumenta vehebant per flumen, Isauri quidem alimentorum copiis adfluebant, ipsi vero solitarum rerum cibos iam consumendo inediae propinquantis aerumnas exitialis horrebant.

Ciliciam vero, quae Cydno amni exultat, Tarsus nobilitat, urbs perspicabilis hanc condidisse Perseus memoratur, Iovis filius et Danaes, vel certe ex Aethiopia profectus Sandan quidam nomine vir opulentus et nobilis et Anazarbus auctoris vocabulum referens, et Mopsuestia vatis illius domicilium.

:writer:   Île de Pandaemonium
Illud tamen clausos vehementer angebat quod captis navigiis, quae frumenta vehebant per flumen, Isauri quidem alimentorum copiis adfluebant, ipsi vero solitarum rerum cibos iam consumendo inediae propinquantis aerumnas exitialis horrebant.

Ciliciam vero, quae Cydno amni exultat, Tarsus nobilitat, urbs perspicabilis hanc condidisse Perseus memoratur, Iovis filius et Danaes, vel certe ex Aethiopia profectus Sandan quidam nomine vir opulentus et nobilis et Anazarbus auctoris vocabulum referens, et Mopsuestia vatis illius domicilium.

:writer:   Île d'Ishalgen
Illud tamen clausos vehementer angebat quod captis navigiis, quae frumenta vehebant per flumen, Isauri quidem alimentorum copiis adfluebant, ipsi vero solitarum rerum cibos iam consumendo inediae propinquantis aerumnas exitialis horrebant.

Ciliciam vero, quae Cydno amni exultat, Tarsus nobilitat, urbs perspicabilis hanc condidisse Perseus memoratur, Iovis filius et Danaes, vel certe ex Aethiopia profectus Sandan quidam nomine vir opulentus et nobilis et Anazarbus auctoris vocabulum referens, et Mopsuestia vatis illius domicilium.

:writer:   Temple du vestige
Illud tamen clausos vehementer angebat quod captis navigiis, quae frumenta vehebant per flumen, Isauri quidem alimentorum copiis adfluebant, ipsi vero solitarum rerum cibos iam consumendo inediae propinquantis aerumnas exitialis horrebant.

Ciliciam vero, quae Cydno amni exultat, Tarsus nobilitat, urbs perspicabilis hanc condidisse Perseus memoratur, Iovis filius et Danaes, vel certe ex Aethiopia profectus Sandan quidam nomine vir opulentus et nobilis et Anazarbus auctoris vocabulum referens, et Mopsuestia vatis illius domicilium.

:writer:   Archipel des Oubliés
Illud tamen clausos vehementer angebat quod captis navigiis, quae frumenta vehebant per flumen, Isauri quidem alimentorum copiis adfluebant, ipsi vero solitarum rerum cibos iam consumendo inediae propinquantis aerumnas exitialis horrebant.

Ciliciam vero, quae Cydno amni exultat, Tarsus nobilitat, urbs perspicabilis hanc condidisse Perseus memoratur, Iovis filius et Danaes, vel certe ex Aethiopia profectus Sandan quidam nomine vir opulentus et nobilis et Anazarbus auctoris vocabulum referens, et Mopsuestia vatis illius domicilium.
I. La carte d'Atréia
écrire une réponse rapide :
Sujets similaires
-
» Wrestlemania II : CARTE DU SHOW !
» Carte l5r
» Carte des Terres du Milieu
» Friday Night Smackdown - 23 Décembre 2011 (Carte)
» Carte de Terre de Fangh

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos partenaires :