• Zoom sur... Hector Hypérion

    En v'la un homme qui a su se distinguer ! Général élyséen décoré, il est à l'origine du traité de non agression entre Asmodae et Elyséa. Oui, rien que ça ! L'essayer, c'est l'adopter !


    Viens voir par ici
  • Un petit clic, c'est chic !

    Vous voulez nous encourager et faire connaître le forum ? En voilà une idée qu'elle est bonne ! Un petit clic et hop, c'est magique !



    Viens voir par ici


I. La carte d'Atréia
avatar
Informations du joueur
Date d'inscription : 02/03/2017
Nombre de messages : 109
Informations du personnage

Informations du personnage
Age du personnage:
Couleur de parole:
Race, peuple & métier:
Voir le profil de l'utilisateur
L'Architecte, Compte fondateur
posté Mer 14 Juin - 18:57
~ Cartographie d'Atréia ~
Bien visualiser la géographie de notre monde

:read:

Citation :
Vous vous trouvez dans le sujet qui vous permettra d'avoir une vue précise sur la géographie d'Atriéa. Nous mettons à votre disposition 2 cartes, une de chaque contrée afin que vous puissiez visualiser correctement de quelle manière elles sont agencées.

S'il n'y a aucun moyen de transport commun qui vous permette de vous rendre d'Asmodae à Elyséa, nous vous rappelons que suite au Grand Cataclysme, l'énergie éthérée ambiante a provoqué la création de failles dans l'espace.
Ces dernières sont pour la plupart aléatoires et temporaires, elles ne vous permettent en aucune façon d'avoir une certitude absolue sur l'endroit où elle vous conduiront. En revanche, certaines failles stables ont été sécurisées et sont devenu des voies de passage rigoureusement contrôlées et empruntées notamment par les diplomates des deux pays afin de conserver intacte l'accord de paix entre Elyséa et Asmodae.

Ces failles sécurisées sont au nombre de 4 :
▬ la première relie le campement de Daupnir (Asmodae) et la croisée de Nova (Elyséa)
▬ la seconde relie la côte Carobienne (Asmodae) et le sanctuaire des Seigneurs Empyréens (Elyséa)
▬ la troisième relie l'Observatoire de Beluslan (Asmodae) et le village de Jeiaparan (Elyséa)
▬ enfin, le quatrième et dernier passage sécurisé relie l'île de Pandaemonium et l'île de Sanctum. Ce passage est rigoureusement surveillé et aucun daeva ne peut le franchir à moins d'avoir en sa possession un laissé passer portant le sceau royal asmodien ainsi que la griffe du Haut Dirigeant d'Elyséa. Cette faille n'est utilisée que par les Atréiens de haute influence et les gardes de ce passage ont pour ordre d'arrêter chaque daeva utilisant cette faille sans autorisation. Ils ont également l'ordre d'exécuter sans sommation tout intrus se montrant agressif.

On estime le temps de traversée d'une faille à moins d'une minute.

Note : si les humains peuvent circuler sans risque dans les failles officielles dont l'énergie éthérée stable a été rendue innoffensive pour ces derniers, les failles sauvages et aléatoires sont, en revanche, un grand danger pour eux. Les daevas, par contre, ne risquent aucun mal à traverser n'importe quelle faille.


Asmodae
Élyséa

avatar
Informations du joueur
Date d'inscription : 02/03/2017
Nombre de messages : 109
Informations du personnage

Informations du personnage
Age du personnage:
Couleur de parole:
Race, peuple & métier:
Voir le profil de l'utilisateur
L'Architecte, Compte fondateur
posté Sam 23 Déc - 20:01
~ Asmodae ~
Régime politique : monarchie matriarcale

:read:

Citation :
Asmodae est la moitié supérieure d'Atréia. Lors du Grand Cataclysme, la contrée a été plongée dans les ténèbres, se voyant priver de son soleil. C'est quelques décennies après que la nature Asmodienne a commencé doucement à s'adapter à son nouvel état. Les plantes qui jusqu'alors avaient besoin de l'énergie solaire pour subsister disparurent ou évoluèrent. En effet, suite au Grand Cataclysme, l'énergie éthérée contenue dans la Tour de l'Eternité s'est alors étalée sur tout Atréia, permettant aux végétaux de trouver une source nouvelle d'énergie afin de subsister.

Ainsi, le soleil autrefois si important pour cette partie de la planète et ses habitant devint futile, voir même inutile. Les Asmodiens se félicitent de cette différence, ils sont fiers de vivre dans un monde où l'énergie solaire n'a plus aucune raison d'être. Ils sont autonomes à toute source extérieur puisqu'au fil du temps, les asmodiens sont parvenus à apprivoiser une partie de l'énergie éthérée ambiante afin d'éclairer leurs villes et habitations, ils sont également parvenus pour certains à canaliser cette énergie afin de créer de nouveaux objets ou d'en améliorer d'autres.

Asmodae est une terre où le paysage semble comme sorti tout droit d'un rêve. Le ciel est d'un bleu sombre dans lequel flotte des vagues d'énergie vertes semblables à des aurores boréales, et ce, durant une période de douze heures. Douze heures d'une lumière douce et verdâtre considérées depuis lors comme les douze heures de journée. Durant les douze heures de nuit, ces vagues d'énergie s’apaisent et ne flotte plus dans l'air qu'une légère brume permettant aux contrées Asmodienne de ne pas être plongées dans le noir total, mais dont l'intensité est si faible que l'on ne peut que distinguer les formes alentours. Il n'est pas rares de constater des variations de couleurs (allant du bleu au rose) dans l'énergie éthérée ambiante, mais ces variations sont encore un mystère pour les chercheurs, car l'éther extrait et synthétisé ne garde que sa couleur verte caractéristique. Les deux lunes gravitant autour d'Atréia et éclairées par le soleil Elyséen sont visibles durant les vingt quatre heures. Elles suivent cependant un cycle lunaire qui permet aux nuit asmodiennes d'être légèrement moins sombres lorsque ces deux dernières sont pleines.

La contrée Asmodienne est divisée en cinq grandes îles principales. Le continent principal est celui qui abrite le plus d'habitants, mais c'est également celui qui possède le plus de terres sauvages au climat et aux paysages variables. Ce grand continent est divisé en 3 parties. En ce qui concerne les îles alentours, elles ne sont pour autant pas laissées en reste puisque les Asmodiens sont de très bon navigateurs. Ils ont construit de très grandes villes portuaires afin de relier ces différentes étendues de terre au milieu des mers.

:writer:   Île de Pandaemonium
Habitants : Daemoniens/Daemoniennes
Activité principale : Entraînement militaire & siège de la souveraineté
L'île de Pandaemonium est la plus petite de tout le continent Asmodien, c'est aussi celle qui se trouve presque exactement au centre de ce monde. En réalité, l'île de Pandaemonium se constitue de deux îles, l'une plus fine que l'autre, reliées ensemble par un immense pont. C'est sur cette petite île qu'a été établie la caserne militaire mère asmodienne, en relation directe avec la capitale : Pandaemonium. En effet, l'île de Pandaemonium n'abrite qu'une seule ville, il s'agit ni plus ni moins que la capitale d'Asmodae.

Dans cette ville immense entourée de larges et très grands murs, vous trouverez le gratin de la société. En effet, c'est ici qu'a été construite "la Tour", demeure attitrée de la royauté. Actuellement, c'est la reine Emeline Ëadiell qui y vit, ainsi que sa famille et ses domestiques. Il faut savoir que l'état asmodien a depuis bien longtemps imposé le pouvoir aux femmes, jugeant qu'elles étaient plus à même de diriger un royaume. Ainsi, c'est l'une des deux filles de la Reine Emeline qui lui succédera à sa mort. Les enfants mâles des souveraines ne sont cependant pas en reste, ils ont bien souvent un rôle important dans la société asmodienne (ils peuvent devenir gouverneurs, intégrer la garde en tant que gradé, ils peuvent devenir émissaires d'Asmodae ou diplomates,...)

Le climat de cet île est neutre, il n'y fait jamais très chaud ni jamais totalement glacial. La végétation y est présente, et quelques montagnes rocheuses entourent le mur d'enceinte de la ville.

:writer:   Terres de Beluslan
Habitants : Belois/Beloises
Activité principale : Extraction de minerai
Beluslan s'étend au nord est et à l'est du continent principal Asmodien. En terme de variation de décor, il est celui qui regorge le plus de richesses. C'est un continent donc le climat est plutôt très froid, voir même glacial sur les sommets. Si les terres sont pauvres en forêts, elles regorgent de mines diverses et de grandes plaines rocheuses très riches en minerai précieux. Par ailleurs, l'un de ces minerai, le Malek, n'est trouvable qu'en ces terres.

Les Belois ont fait de l'extraction de pierres un véritable business, c'est principalement eux qui fournissent tout Asmodae, que ce soit en simples pierres pour les constructions d'habitations, qu'en vente de minerai précieux pour les joailliers. Bien que l'extraction de minerai soit libre et non réglementé, elle coûte cependant de l'argent et n'est donc pas à la portée de n'importe qui. Le Malek est très prisé sur le marché noir, surtout par les élyséens. De ce fait, la mine de Malek est possédée par la couronne et son extraction n'est autorisée qu'à certaines périodes de l'année.

Beluslan abritent également un large fleuve qui le traverse presque entièrement en sa longueur : la Nosra, qui prend sa source dans les planures noires. Durant la période hivernale, les bords de la Nosra gèlent sur plusieurs mètres tant les températures peuvent être glaciales.

:writer:   Terres de Morheim
Habitants : Morhens/Morhennes
Activité principale : Chasse
Les terres de Morheim s'étendent à l'ouest du continent principal Asmodien. En terme de terres sauvages, c'est l'endroit le plus riche en concentration de gibier. En effet, les grandes étendues neigeuses et les forêts denses de sapins et autres conifères sont un véritable refuge pour les animaux et créatures. Il n'est donc pas surprenant d'apprendre que la plupart des Morhens chassent leur nourriture, leur sol étant impropre à l'agriculture car trop froid. Les températures sont relativement constante sur toute l'étendue des terres, excepté bien évidemment aux alentours du mont Musphel.

En effet, c'est dans les terres de Morheim que l'on peut trouver le seul volcan encore en activité de tout Asmodae. C'est une grande montagne de feu dont la lave coule continuellement. Par ailleurs, une immense rivière de lave entoure les terres volcaniques. S'il est déconseillé aux humains de se rendre en terres volcaniques (pour raison évidente de chaleur irrespirable), les daevas n'ont pas trop de peine à se promener dans le coin (en évitant soigneusement le Mont Musphel, bien entendu, ils ne sont pas immunisés aux brûlures de la lave en fusion et encore moins à la mort). On trouve d'ailleurs quelques créatures uniques en ces lieux. Mais les terres volcaniques Morhennes sont surtout connues pour le temple d'Arkanis : ce temple qui forme les prêtres et prêtresses Asmodiens. En ces lieux, ils apprennent à canaliser leur magie, à l'apprivoiser de manière à pouvoir atteindre la capacité de pouvoir utiliser le don de résurrection.

:writer:   Terres d'Altgard
Habitants : Gardiens/Gardiennes
Activité principale : Extraction d'éther
S'étendant au sud du continent principale asmodien, les terres d'Altgard en forment également la dernière grosse région. Il s'agit d'un endroit au climat globalement frais, mais les températures y restent supportable même pour les Elyséens. Une très grande forêt de conifères (la forêt de Moslan) envahi l'ouest de la région. Cette forêt déborde en gibier, notamment grâce au lac Idun qui prend place en son centre. Contrairement au lac d'Anair, c'est une étendue d'eau qui ne gèle que lors des hiver les plus froids. Ainsi, il n'est pas rare de voir de nombreuses créatures s'y abreuver ou y faire leur toilette. Le lac regorge également de poissons.

Vous trouverez également le village de Basfelt au centre-est de la région. Bon nombre d'Asmodiens n'aimant pas vraiment l'animation présente dans la forteresse y déménagent avec leur famille. Au milieu de terres sauvages, c'est un lieu plein de ressources. Vous y trouverez de nombreuses petites entreprises familiales telles que des moulins, des petites échoppes de tissus ou des antiquaires.

C'est dans les airs d'Altgard que vous trouverez le plus d'éther cristallisé. Ainsi, la région s'est spécialisée dans l'extraction de ce minéral si spécial et précieux pour les atréiens. Son extraction n'est pas réglementée, mais il est très difficile d'apprivoiser cette matière, et si l'éther synthétisé et transformé est précieux de part les possibilités qu'il offre, les blocs d'éther bruts n'ont pas de valeur. Il vous faudra donc vous présenter à un alchimiste pour transformer cette ressource.

:writer:   Île de Brusthonin
Habitants : Brusthiens/Brusthiennes
Activité principale : Elevage de bétail
Illud tamen clausos vehementer angebat quod captis navigiis, quae frumenta vehebant per flumen, Isauri quidem alimentorum copiis adfluebant, ipsi vero solitarum rerum cibos iam consumendo inediae propinquantis aerumnas exitialis horrebant.

Ciliciam vero, quae Cydno amni exultat, Tarsus nobilitat, urbs perspicabilis hanc condidisse Perseus memoratur, Iovis filius et Danaes, vel certe ex Aethiopia profectus Sandan quidam nomine vir opulentus et nobilis et Anazarbus auctoris vocabulum referens, et Mopsuestia vatis illius domicilium.

:writer:   Île d'Ishalgen
Habitants : Algois/Algoises
Activité principale : Pêche en mer
Illud tamen clausos vehementer angebat quod captis navigiis, quae frumenta vehebant per flumen, Isauri quidem alimentorum copiis adfluebant, ipsi vero solitarum rerum cibos iam consumendo inediae propinquantis aerumnas exitialis horrebant.

Ciliciam vero, quae Cydno amni exultat, Tarsus nobilitat, urbs perspicabilis hanc condidisse Perseus memoratur, Iovis filius et Danaes, vel certe ex Aethiopia profectus Sandan quidam nomine vir opulentus et nobilis et Anazarbus auctoris vocabulum referens, et Mopsuestia vatis illius domicilium.

:writer:   Temple du vestige
Illud tamen clausos vehementer angebat quod captis navigiis, quae frumenta vehebant per flumen, Isauri quidem alimentorum copiis adfluebant, ipsi vero solitarum rerum cibos iam consumendo inediae propinquantis aerumnas exitialis horrebant.

Ciliciam vero, quae Cydno amni exultat, Tarsus nobilitat, urbs perspicabilis hanc condidisse Perseus memoratur, Iovis filius et Danaes, vel certe ex Aethiopia profectus Sandan quidam nomine vir opulentus et nobilis et Anazarbus auctoris vocabulum referens, et Mopsuestia vatis illius domicilium.

:writer:   Archipel des Oubliés
Illud tamen clausos vehementer angebat quod captis navigiis, quae frumenta vehebant per flumen, Isauri quidem alimentorum copiis adfluebant, ipsi vero solitarum rerum cibos iam consumendo inediae propinquantis aerumnas exitialis horrebant.

Ciliciam vero, quae Cydno amni exultat, Tarsus nobilitat, urbs perspicabilis hanc condidisse Perseus memoratur, Iovis filius et Danaes, vel certe ex Aethiopia profectus Sandan quidam nomine vir opulentus et nobilis et Anazarbus auctoris vocabulum referens, et Mopsuestia vatis illius domicilium.
I. La carte d'Atréia
écrire une réponse rapide :
Sujets similaires
-
» Wrestlemania II : CARTE DU SHOW !
» Carte l5r
» Friday Night Smackdown - 23 Décembre 2011 (Carte)
» Friday Night Smackdown - 24 février 2012 (Carte)
» Le futur choisit Carte Bleue Visa - Prenez votre futur en main [Wesley]

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos partenaires :